Partager

Le seul vainqueur du modèle Amazon, c'est Jeff Bezos

Actualité 4 décembre 2020

C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.

Ce matin, aux côtés d’ATTAC, les Amis de la Terre et ANV-COP21, nous avons acté le changement de propriétaire au ministère de l’économie : Amazon en a pris le pouvoir pour imposer son modèle qui détruit tout. La planète, les emplois, les petits commerces, les recettes fiscales, les services publics. 


Au profit d’un homme : Jeff Bezos, dont la fortune avoisine les 200 milliards. C’est sûr que la crise du covid a été une opportunité inouïe pour Amazon : bénéfices multipliés par trois en un seul trimestre et Jeff Bezos a vu sa fortune augmenter de 80 milliards depuis janvier, et aurait ainsi pu verser à la place une prime de plus de 100 000$ pour chacun de ses employés à travers le monde.


La question n’est pas de savoir si on aime bien Amazon ou non mais quel modèle de société cela dessine. Un modèle où les salariés sont exploités, les contrats précaires la norme, et le flicage permanent la règle. Un modèle qui repose sur la mise en place d’un système d’espionnage digne des films de science-fiction où élus, salariés, syndicalistes, militants climatiques, gilets jaunes sont surveillés par des barbouzes. Un modèle qui détruit deux emplois dans le petit commerce pour un emploi créé. Un modèle qui saccage la planète avec des méga-entrepôts qui artificialisent les sols et dont le service en ligne émet autant de gaz à effet de serre que le Portugal. Un modèle qui ruine les Etats et donc nos services publics avec plus de la moitié du chiffre d’affaires dissimulé dans les paradis fiscaux et la facilitation d’un système de fraude à la TVA.


C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.

En savoir plus sur ce lien

Pour une bifurcation écologique et sociale

Mettre au pas les lobbies et multinationales

24 août 2022
Jets privés et méga yachts : nuisances de l' "abondance"
Cet été, comme tous les étés, c’était retour au bercail familial. J’ai pris l’habitude de vous parler de Bonifacio, mon petit village au sud de la Corse (peuplé en bonne partie par ma famille 😉), et de ses méga-yachts qui envahissent le port dès l’été commencé. Cet été n’y a évidemment pas échappé.
6 juil. 2022
Taxonomie : vote de la honte au Parlement européen

Le Parlement européen vient d'enterrer officiellement toute ambition...

Autour des mêmes combats

24 août 2022

Jets privés et méga yachts : nuisances de l' "abondance"

Cet été, comme tous les étés, c’était retour au bercail familial. J’ai pris l’habitude de vous parler de Bonifacio, mon petit village au sud de la Corse (peuplé en bonne partie par ma famille 😉), et de ses méga-yachts qui envahissent le port dès l’été commencé. Cet été n’y a évidemment pas échappé.
6 juillet 2022

Taxonomie : vote de la honte au Parlement européen

Le Parlement européen vient d'enterrer officiellement toute ambition...

21 février 2022

L’Union européenne sur le point de céder aux lobbys dans la lutte contre l’impunité des multinationales

Mais que se passe-t-il à la Commission européenne depuis 8 mois ? La proposition d’une directive pour rendre les multinationales responsables pour les violations des droits humains commises dans leurs chaînes d’approvisionnement a été repoussée plusieurs fois. En toute opacité et sans explications.
11 janvier 2022

Gaz et nucléaire “durables” : Macron Président de l'amicale de l'irresponsabilité écologique

2022 commence bien pour les énergies polluantes. Quelques heures avant la fin de l'année, la Commission européenne a officiellement proposé d’inclure le gaz et le nucléaire dans sa liste des activités “durables”, leur ouvrant la porte à de nouveaux financements. Cette décision incompréhensible, alors que l’Europe ne respecte déjà pas l'accord de Paris, a été rendue possible par la mobilisation acharnée d'Emmanuel Macron, qui a pris la tête d'une coalition d'irresponsables avec les pays gaziers et l'extrême droite européenne, pour le plus grand bonheur des lobbys.
10 décembre 2021

Le Medef, BlackRock, les lobbies anti-avortement… Manon Aubry dévoile les gagnants du Prix des lobbies

L'eurodéputée Manon Aubry a annoncé hier les gagnants du Prix des lobbies, un prix parodique qu’elle a créé afin de dénoncer les pratiques de lobbying au niveau européen.

Vous pouvez lire aussi

Restez informés

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme marketing. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour en savoir plus sur la politique de protection des données de Mailchimp.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de nos emails. Pour avoir plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez visiter notre site internet

Données personnelles

Les cookies permettent d'améliorer votre experience et facilitent la réactivité de notre site. Sur notre site, un cookie est actif : Google Analytics. Il récolte des données statistiques anonymes sur le site. Lorsque vous visitez le site de Manon Aubry, une seule donnée personnelle vous concernant est collectée avec ce cookie, il s'agit de votre adresse IP, mais celle-ci est anonymisée automatiquement par le système sans possibilité d'identification de la personne concernée. Si vous ne souhaitez pas que notre site utilise ce cookie, vous pouvez le refuser ci-après.